Open Site Navigation

CHARLOTTE PERRIAND, UNE ICÔNE DE L’ARCHITECTURE ET DU DESIGN

Updated: Oct 30, 2021


Portrait de Charlotte Perriand © Bernard Pascucci/ Ina via AFP

Nous fêterons ce 24 octobre le 118ème anniversaire de la célèbre designer française Charlotte Perriand.


Femme libre et engagée, elle aspire à un nouvel art de vivre dans une société contemporaine, marquée par les difficultés de la guerre, et un monde encore très patriarcal.


Sensible, elle s’inspire de l’environnement et des personnes qui l’entourent afin de créer un mouvement novateur et des pièces uniques.


Pour cette occasion, Octant Design Studio a souhaité rendre hommage à cet œil créatif et moderne en lui dédiant un post retraçant son histoire et ses plus belles créations.



 


Sa jeunesse


Charlotte Perriand naît le 24 octobre 1903 à Paris. Fille d’un père tailleur et d’une mère couturière de la haute couture, elle grandit dans un environnement à la fois artistique et manuel.


Elle intègre ensuite l’Ecole de l’Union Centrale des Arts Décoratifs en 1920. Elle obtient son diplôme en 1925.



 


Le début de sa carrière


Le Bar sous le toit de Charlotte Perriand

Encore étudiante, elle se fait connaître dès l’âge de 24 ans avec ses créations avant-gardistes, telles que Bar sous le toit.


C’est dans son appartement et atelier place Saint-Sulpice qu’elle le met en scène pour la première fois, avant de le présenter au Salon d’Automne de 1927.




Charlotte Perriand et Le Corbusier dans l'atelier de Saint-Sulpice à Paris ADAGP, Paris and DACS, London 2021 / © AChP

Devenue architecte d’intérieur, c’est son intérêt pour le design qui l’amène à collaborer avec Pierre Jeanneret et Le Corbusier. Elle intègre leur agence où elle va y dessiner plusieurs pièces devenues cultes et travailler sur des réalisations majeures, telles que la Villa Church et la Villa Savoye.

Elle y devient alors responsable de l’équipement de l’habitation.


Elle se découvre ensuite une passion pour la photographie en 1933 en participant à la fondation de l’Union des Artistes Modernes (UAM) sur le thème de l’Art Brut. Très proche de la nature, elle poursuit sur cette voie en se spécialisant dans l’architecture préfabriquée pour les loisirs.




Villa Church, Ville-d'Avray et Villa Savoye, Poissy © FLC/ADAGP



 


S’imposer dans un monde masculin


Le Corbusier et Charlotte Perriand dans l'atelier-appartement place Saint-Sulpice à Paris, 1928. © Pierre Jeanneret / ACHP

Charlotte Perriand a su trouver sa place dans un milieu d’hommes, l’architecture restant très fermée pour les femmes à cette époque, d'autres figures comme qu’Eillen Gray ou Lilly Reich étant toujours accompagnées de leur mari.


Déjà très engagée politiquement et pour le droit des femmes, elle devient une des rares à se faire un nom dans le domaine de l’architecture.






 


La poursuite de sa carrière au Japon


Charlotte Perriand au Japon ©Adagp, Paris, 2019

À l’automne 1940, Charlotte Perriand s’envole pour Tokyo après avoir été nommée conseillère pour l’art industriel par le gouvernement Japonais.


Échappant aux conditions de la guerre en France avec l’invasion des Allemands, elle s’épanouit dans le pays du soleil levant.

Dès son arrivée, elle puise son inspiration dans les objets traditionnels du pays. C'est les collections qu'elle amassera tout au long de son voyage qui influenceront largement ses œuvres futures. L’influence nipponne se fait largement ressentir dans ses œuvres et dans le design japonais d’après guerre notamment.


Conférences sur les arts décoratifs, organisation d’une exposition, visite des ateliers de création et des écoles rythment alors son aventure qui s’achève en 1946, lorsqu’elle rentre en France.




 


Son retour en France


Son expérience et sa notoriété grandissantes l’ont amenée à participer à d’importants projets pour Air France (1958-1963), le Musée National d’Art Moderne de Paris (1963-1965) et la station d’altitude des Arcs en Savoie (1967-1986).

Elle travaille alors à la fois sur le côté architectural et l'aménagement d’intérieur; ces réalisations seront une de ses plus grandes réussites.


C’est en 1982, qu’elle fonde avec Jean Prouvé, architecte et designer français, l'École Nationale supérieure de création industrielle – Les Ateliers, à Paris, dédiée au design sous toutes ses formes et ses modes de pensées.

Cette vision correspond tout à fait à celle de Charlotte Perriand, engagée à faire évoluer le regard sur le monde, en établissant un réel liant entre les expressions culturelles et artistiques.


De nombreuses expositions mettant en avant son travail et sa personne marquent la fin de sa carrière, avant son décès le 27 octobre 1999 à Paris.


Portrait de Charlotte Perriand © Archives Charlotte Perriand


22 ans après sa disparition, cette figure majeure de l’histoire de la modernité reste toujours dans les mémoires …


 


FOCUS SUR QUELQUES UNES DE SES CRÉATIONS ET RÉALISATIONS ICONIQUES



La chaise basculante


Charlotte Perriand sur la chaise longue LC4 © F.L.C. / ADAGP, Paris 2019 © ADAGP, Paris 2019 © AChP

Conçue dans l’atelier de Le Corbusier, c’est avec ce dernier et Pierre Jeanneret que cette œuvre, en réalité signée Charlotte Perriand, voit le jour en 1928.


Prévue pour s'intégrer au sein des villas Church et La Roche, cette chaise longue est à l’origine inspirée par le fauteuil médical Le Surrepos du Dr Pascaud (1925) et le rocking chair en bois courbé de Thonet.

Charlotte Perriand imagine pour ce meuble un système permettant à l’usager d’être maintenu dans une position confortable. Elle a d’ailleurs confié plus tard dans une interview sur France Culture en 1999 qu’elle s’était inspirée de l’ingénierie aéronautique pour réaliser un support souple et adaptable à toutes les positions du corps.


Malgré un succès fulgurant à partir des années 50, cette chaise n’a pourtant pas été au centre des conversations à sa sortie, l’art déco étant encore très présent.

Aujourd’hui, cette chaise est exposée dans de nombreux musées à travers le monde.

La chaise basculante LC4 est d’ailleurs actuellement estimée à 16 000 euros pour sa version d’origine !


Chaise longue Tokyo de Charlotte Perriand ©Cassina

Une version « Tokyo » a également été conçue lors de son voyage au Japon, cette fois ci avec des matériaux typiques du pays tels que le mino (paille de riz).



À retrouver en exclusivité chez Cassina ici.






 


Bibliothèque 526 Nuage


La bibliothèque nuage de Charlotte Perriand ©Cassina

C’est une nouvelle fois au Japon que Charlotte Perriand a puisé son inspiration pour concevoir cette bibliothèque.


Lors de son retour en France, elle se remémore les paysages de la ville de Kyoto et particulièrement un mur sur lequel des plaques de couleurs étaient accrochées en forme de nuage. C’est ainsi qu’est née la bibliothèque nuage, modulaire, colorée et épurée.


Dans le même style, la designer a également conçu les bibliothèques « Tunisie » et « Mexique ».



Les matériaux utilisés sont nobles et font référence à l’influence de l’art industriel japonais. Le mix de l’aluminium et du chêne s’harmonisent parfaitement dans tous les intérieurs, tout en gardant son côté pratique.


Cette bibliothèque est de nos jours une vraie pièce de collection, sa version d'origine n’ayant été produite qu’en 50 exemplaires seulement.


Retrouvez la version rééditée chez Cassina ici.



 


L’espace Thé


La maison de thé de Charlotte Perriand ©Fondation Louis Vuitton

L’esprit encore rempli de souvenirs du Japon, c’est en 1993 que Charlotte Perriand crée une maison de thé éphémère dans le cadre de la manifestation japonaise Dialogue des Cultures à l’Unesco.


Réalisée dans les jardins de l’Escaut à Paris, cette maison de thé est très largement inspirée des pavillons japonais : les voilages, le mobilier en bambou, les cloisons à la japonaise …



Alors âgée de 90 ans, ce projet marque la fin de l’aventure japonaise de la designer en étant sa dernière création.


Les plus chanceux d’entre vous ont d’ailleurs peut être eu l’occasion de voir sa reconstitution en 2011 à Paris, à l’occasion d’une exposition autour du Japon Au Bon Marché Rive Gauche.



 

Il est toujours temps de se faire plaisir avec une pièce signée Charlotte Perriand; alors que diriez-vous d'intégrer sa sublime bibliothèque et sa confortable chaise longue dans votre espace de vie ?

74 views0 comments

Recent Posts

See All

© 2021 BY 2 FOR BRANDS.